La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
CULTURE
News
Tamazight
Littérature
Poésie

Le proverbe kabyle

La morphologie du proverbe kabyle : "Si les mots n'étaient que ce qu'ils veulent dire, ce serait la fin de toute littérature, en particulier la fin des littératures orales dans lesquelles, certains termes ont un rapport charnel ou magique avec ce qu'ils évoquent plus qu'il ne désignent" (MOULOUD MAMMERI).

Dans une langue orale, comme c'est le cas pour la langue amazighe, l'orateure préfère renforcer son discour par le proverbe, car celui-ci joue un rôle déterminant dans la connaissance de la langue. De ce fait , on peut définir le proverbe comme de mot qui explique le sens d'une idée.

Tout le monde participe au développement de la langue et à son évolution , dans la société kabyle, soit par sagesse, la poésie, le conte , le proverbe, soit par la chronique, le récit.......etc. C'est pour cette raison que le proverbe kabyle est classé dans le registre de "TAMUSNI"au même titre que le rhétorique, la métaphore et le poème .

Le proverbe kabyle joue un rôle d'arbitre entre interlocuteurs et assure la compréhension. Il agit sur l'humanisme des mots et leur liaison. Il use de métaphores, d'harmonieques, d'imagescomparée, du jeu entre le sens propre et le sens figuré, des effets de combinaison entre les sons, le rythme et le sens.

le proverbe kabyle se présente sous plusieurs formes : sous forme d un seul vers, exemple : nzan waman . phrase courte : teddez, tbrez... phrase a deux verbes : advar iteddu s azar, ahlil win isdukklen tizizwa d warzazen amud ma yeccur, ad yenfel ; sous forme de deux vers : sans rime ; example awal n tighilt yettawi-t wadu, ass-a y nek azekka fellas, awer agh-d ibeddd ghef wemnar win yeznuzun urfan ; avec rime : exp : awal s timmi fihel imi, asif i wumi susmen waman ur degs laman, awin issnen ad yaru ad isel i wawal ur as-iberru.

SOUS FORME particulière : il se présente souvent en prose exp : ass ma ra awend-issiwel weghrum yides kan ara ad telhum ; ayen nniden ad teggem cwituh netteddi fellas a win ibghan ad- as-yimghur ma d atas ur tn-tagga ammer win id iteddun mghrur inebgi n yiwen n wass fessus wis sin n wussan messus win n yal ass ttef-as afus. Un même proverbe peut subir des transformation au niveau des différentes forme du verbe exp : sseflen fellas... yesfel fellasen, tamettut tesaday laenaye ..... seadan fellas laenaya, i-yezran ala win yewten d win yettewten) i-yezran ala win terza tyita).

Dans la littérature amazighe, le proverbe est souvent la sélection d'un ou plusieurs vers de poèmes que la tradition a consacrés en valeur, exp : newlegh-t ccgh-t d asemmad (poète Ssi lbacir amellah). Ulamma inijel s usennan maena yettagga-d tizwal (Ccix Muhand Ulhusin), deg wexxam -is yesi zzit gher medden iccerred udi (Le poète Moh Ayt Lmesud.

Par : Kada Karima et Benachour Zahir (Bougie, Algérie)


FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact