La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Kabylie : La Sonelgaz procède au décompte de ses créances

Levée du contrôle judiciaire contre les délégués de la CADC l La Sonelgaz procède au décompte de ses créances

LES mesures contenues dans le communiqué de la chefferie du gouvernement portant satisfaction des incidences des archs ont accédé à la phase de mise en exécution à Tizi Ouzou. En effet, nous apprenons de sources sûres que les autorités judiciaires de la wilaya viennent de se prononcer pour la levée du contrôle judiciaire décidé à l'encontre des délégués de la CADC et dont le nombre dépasserait la cinquantaine.

Ainsi, les ex-détenus du Mouvement citoyen, parmi lesquels figurent Bélaïd Abrika et Mohamed Nekkah sont les premiers bénéficiaires de ladite mesure, qui, il faut le dire, ne peut être assimilée à un arrêt définitif des poursuites judiciaires. Toujours dans le cadre de l'application des instructions d'Ouyahia, nous apprenons également que, vingt-quatre heures à peine après la diffusion du communiqué sus-cité, l'agence Sonelgaz de Tizi Ouzou fut destinataire d'une correspondance "urgente" émanant de sa direction générale, et ce, aux fins d'établir un décompte global des redevances de l'agence dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Une démarche qui entrerait, selon toute vraisemblance, dans le cadre du règlement du conflit financier "opposant" la Sonelgaz aux populations de la wilaya qui refusent d'honorer leurs factures depuis plus de deux années, et ce, pour répondre au mot d'ordre lancé par les archs. A cet effet justement, une délégation de la CADC s'est rendue jeudi dernier au siège wilayal de la Sonelgaz pour s'enquérir de l'évolution de la situation. Une fois sur place, les délégués des archs ont eu à vérifier l'"existence" de la note en question, tout en constatant qu'un nombre important des employés de l'agence fut réquisitionné pour toute la durée du week-end aux fins de pouvoir achever la tâche qui leur a été confiée. Par ce fait, le rapport final, qui comporte un état des lieux général des "créances" de la Sonelgaz, dont le montant dépasserait les 10 milliards de centimes, taxe de l'ENTV comprise, fut, sitôt achevé, transmis à la direction générale qui s'est définitivement saisie du dossier.

Cette dernière serait, en fait, la seule structure habilitée à se prononcer sur l'effacement des dettes des usagers envers l'entreprise. A titre d'illustration, ces créances dépasseraient largement le seuil des 6 milliards de centimes rien que pour la wilaya de Tizi Ouzou. Par ailleurs, des sources concordantes nous ont affirmé, hier, que l'agence Sonelgaz de Bouira était, elle aussi, destinataire d'une instruction similaire. Là aussi, "il était question de procéder à la même opération de décompte", confirment nos sources qui ont tenu à signaler le cas d'un ex-détenu de Bouira, délégué de la CCCWB, qui vient d'être convoqué par l'administration locale afin qu'il puisse regagner son poste de travail. Un poste qu'il n'a, en fait, jamais occupé puisqu'il fut emprisonné juste après avoir été admis au concours de recrutement.

Texte de Ahmed B.


FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact