La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

La dépêche de Kabylie : CONCLAVE EXTRAORDINAIRE DE LA CADC

L'avant-projet de la mise en œuvre de la plate-forme d'El Kseur a pris de sérieuses avancées dans la consultation populaire. C'est ce qui a été constaté par la plénière lors du conclave extraordinaire de la CADC tenu jeudi dernier à Tizi Rached. Source : La dépêche de Kabylie.

Les quarante coordinations ayant pris part à cette rencontre ont tout bonnement abordé la question en évacuant le très controversé point relatif au bilan de la commission de solidarité. Un bilan, faut-il le rappeler, qui a occasionné beaucoup de retard pour la CADC dans le traitement des sujets aussi déterminants par le Mouvement citoyen, à l'exemple des actions de rue pour exiger la révocation des "indus élus" et l'adoption du document d'Illiten. Ainsi donc, la plupart des coordinations locales ayant achevé la consultation avec la base ont présenté un compte rendu positif. Elles ont fait savoir à la plénière que l'avant-projet de la mise en œuvre de la plate-forme d'El Kseur a eu un retour favorable de chez les citoyens. Ceux-ci ont même considéré qu'il est le projet qui est à même de déterminer l'avenir de la Kabylie s'il venait à être satisfait. Pour les autres coordinations qui n'ont pas réussi à consulter leurs bases, une rallonge d'une semaine leur a été accordée afin de présenter leur bilan et permettre ainsi à la plénière de la CADC de finaliser le document et de l'adopter. Une option qui sera soumise d'ailleurs au prochain conclave de l' interwilayas. Concernant le bilan de la commission de solidarité que devait présenter le délégué de Maatkas, la CADC a été très ferme à ce propos. La raison est que cette coordination, non seulement est arrivée très en retard au conclave, mais elle a tenté de "chanter" les conclavistes. La dernière trouvaille pour celle-ci est l'information faisant état de la tenue d'une rencontre informelle dans sa localité, reprise par la presse. La CADC qui a cerné le nouveau "manège" a tout simplement conditionné la participation de la coordination de Maatkas à ce rendez-vous par l'impérative présentation des bilans moral et financier de la commission présidée par l'un de ses membres. Dès lors, il a été conclu de présenter ce "fameux bilan" lors du prochain conclave. A la reprise des travaux, le point qui a été abordé était celui relatif aux actions de rue outre les rassemblements devant les APC où siègent ces élus issus des élections locales du 10 octobre 2002 .Cela pour exiger leur révocation. D'autres actions contre la réapparition des gendarmes sur les axes routiers, et pour mettre fin aux harcèlements des services de la Sonelgaz, ont été projetées. Pour ce qui est de celle contre les hommes en vert, les conclavistes ont décidé des sit-in à quelques mètres du point où se tient le barrage, par mesure de sécurité avec blocage de la circulation automobile pendant une heure. Aussi, trois axes routiers sont concernés par ces actions, où les coordinations concernées sont indiquées par la proximité géographique. S'agissant du problème avec la Sonelgaz, il a été retenu de faire des mises en garde aux chefs d'agence (locales et wilayales) pour venir à bout de la pression exercée sur les citoyens qui ont suivi le mot d'ordre des archs. C'est-à-dire, ceux qui ne se sont pas acquittés des redevances de la consommation d'électricité". Ainsi, il a été décidé de prendre attache avec les avocats engagés par la Sonelgaz pour les persuader de renoncer à l'action judiciaire initiée par cette dernière contre ces mêmes citoyens sous peine d'être mis en quarantaine par la population dans le cadre de l'exercice de leur fonction. Il est à noter enfin que pour ce qui est des rassemblements devant les mairies, aucune date ni même aucune localité n'ont été précisées. A. Hafid


FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact