La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Kabylie : Pas de présidentielles

 
C’est dans l’optique de se conformer aux résolutions du dernier conclave interwilayas et au principe inhérent au rejet de toute consultation électorale en Kabylie avant la satisfaction de la plate-forme d’El Kseur que l’instance suprême des archs s’est prononcée pour le rejet des prochaines élections présidentielles.
dimanche 15 février 2004.

LA campagne anti-vote acte III prendra effet dès aujourd’hui. Les sept coordinations wilayales présentes au conclave d’hier à Bounouh ont tout de même mis plus de 20 heures pour trancher définitivement la question. En effet, et ce, dès l’inauguration des travaux, jeudi dernier vers 19h30, la plénière préconisera, tout d’abord, de passer en revue le déroulement du deuxième round des pourparlers entre la délégation des "24" et le chef du gouvernement. Cette rencontre qui a débuté le 5 du mois en cours fut passée au crible.

Les "hôtes" d’Ouyahia se sont longuement expliqués sur la position du chef du gouvernement sur le point relatif à l’officialisation de tamazight ainsi que les motifs de leur "retrait". Dans la foulée, un état des lieux exhaustif des deux rencontres fut dressé par les conclavistes qui amorceront aussitôt le deuxième chapitre inscrit à l’ordre du jour par une première séance de concertation. En effet, les différentes coordinations étaient conviées à présenter leur "projet de rejet", lequel retrace l’analyse et l’appréciation de chacune d’entre elles. Ayant été préalablement préparé par ces dernières (puisque recommandé lors du dernier conclave interwilayas), le document final du rejet des présidentielles sera proposé à la plénière dès la matinée d’hier.

Pour synthétiser les différentes lectures, plusieurs amendements seront apportés par les conclavistes. La mouture définitive du document sera finalisée et adoptée vers midi. Elle consiste, essentiellement, en un appel solennel à la population de bouder les urnes lors du prochain scrutin. L’option du boycott est ainsi remise au goût du jour. Plus que cela, et comme pour affirmer leur irrévocable intransigeance, les archs ont également décidé d’enclencher la campagne anti-vote à partir d’aujourd’hui même. Les coordinations présentes sont à cet effet priées de mettre sur pied des batteries d’actions populaires à même d’amorcer la sensibilisation citoyenne dans les plus brefs délais. "La Kabylie renouera incessamment avec la protesta", fulmine un délégué des archs en interpellant ses pairs pour qu’ils relancent le cycle des meetings, des conférences et des caravanes de sensibilisation.

Ahmed B. LA DÉPÊCHE DE KABYLIE

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact