La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Programme du Théâtre national algérien

 
« En attendant de voir venir », les moyens financiers s’entend, la programmation de spectacles au Théâtre national algérien (TNA) ne dépassera pas le premier trimestre de cette année.
jeudi 29 janvier 2004.

M’hammed Benguettaf, directeur du TNA, a dévoilé, mardi dernier, les titres des pièces qui seront présentées et le projet de faire évoluer la troupe du TNA dans certaines wilayas du sud du pays. Cependant, cette année, la primauté est donnée à la formation, à travers les étudiants et les enseignants de l’Institut national des arts dramatiques (Inad) de Bordj El Kiffan, seule école en Algérie à former comédiens, metteurs en scène, chorégraphes Ainsi, sous l’intitulé Visa du premier acte, trois pièces de l’Inad sont programmées au TNA du 28 janvier au 26 février à 19 h. Ces spectacles sont coproduits par l’Inad et le fonds d’aide à la création du ministère de la Communication et de la Culture. La première, L’Autre Face, fera l’objet de trois représentations. Adaptée de l’uvre d’Anatoli Lounatcharski (1875-1933) par Tebbal Zerzour, cette pièce sera jouée, aujourd’hui et demain, par Sellami Amar, Assoui Foudil, Belbey Malika et Moussa Houda. La deuxième pièce El Okkaz, écrite et mise en scène par Chiraz Kouch, sera à l’affiche les 11 et 12 février. Enfin, honneur à la tragédie grecque antique. Electre de Sophocle, adaptée et mise en scène pour l’occasion par Ahmed Khoudi, sera interprétée par une dizaine de comédiens étudiants. Ce cycle terminé, place sera cédée à des comédiens plus rodés tels que Hamid Remas qui prépare l’adaptation d’une uvre de Ray Bradbury (né aux USA en 1920), auteur du célèbre roman Chroniques martiennes paru en 1951. La générale de la pièce intitulée Le Merveilleux costume de couleur noix de coco est attendue au début du mois de mai, à en croire M’hammed Benguettaf. De son côté, Habib Boukhalifa, enseignant à l’Inad, mettra en scène Le Visiteur de Dazoïtsev. Quant à Malek Laggoune, lui, il a préféré faire un clin d’il à Nikolaï Erdman (1902-1970) en adaptant sa pièce Le Silence. Ecrivain soviétique de l’époque stalinienne peu favorable à la critique, Erdman eut recours à la comédie pour servir un propos à la fois humaniste et politique : comment la honte du chômage peut pousser à la tentation du suicide ? Comme la première pièce citée, la générale de ces deux dernières sera également attendue début mai. Par ailleurs, le directeur du TNA a évoqué les représentations qui auront lieu dans trois wilayas du Sud : Djanet, Illizi et In Amenas. Lors de la tournée de la troupe du théâtre national, qui commencera au cours du mois de février et durera 15 jours, deux pièces seront présentées : Et’temrine et Safinet el alhane. Ainsi, le premier trimestre théâtral de 2004 sera dominé par la formation et les adaptations.

Samir Bemalek, Le Matin

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact