La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Kabylie : Échos... Échos... Échos...

La délégation reçue par Ouyahia
 
LA délégation des 24 personnes mandatées par l’interwilayas pour aller à la rencontre du chef du gouvernement en vue de discuter de la mise en œuvre de la plate-forme d’El Kseur a été reçue hier par Ahmed Ouyahia. C’était donc vers 15 h 00 que la délégation, conduite par Bélaïd Abrika, s’est dirigée vers le Palais du gouvernement, accompagnée symboliquement par les délégués de l’interwilayas présents à la salle Ibn Khaldoun et de nombreux journalistes.
mercredi 21 janvier 2004.

Les mandatés du Mouvement citoyen se sont donné au jeu des clichés des photographes devant le portail d’entrée du siège de la chefferie du gouvernement. Après avoir franchi le seuil principal de l’imposant palais, des slogans fusaient de partout : "Zerhouni assassin", "Ulac smah", avant que la police n’invite tout le monde à quitter la cour de l’édifice. Une marche symbolique a été spontanément organisée par les éléments de l’interwilayas vers la salle Ibn Khaldoun où le conclave demeure ouvert.

Autour de la réunion Aucun protocole n’a été observé de la part des deux parties. La parole passait spontanément de Bélaïd Abrika à Ahmed Ouyahia. Les représentants de la presse ont été conviés à assister à la séance d’ouverture de la rencontre, contrairement aux premières réunions préliminaires. La présence de la presse à la rencontre a constitué un point de discorde entre le représentant de l’Etat et ceux du Mouvement citoyen. Ces derniers ont insisté sur la présence des médias, avant de se plier devant l’insistance d’Ouyahia qui a promis un point de presse conjoint avec Abrika, à la fin des travaux.

Déclaration d’Ahmed Ouyahia

"Au nom du gouvernement, je vous souhaite la bienvenue. Tout d’abord, je m’incline avec respect devant les familles des martyrs du Mouvement citoyen. J’exprime, au nom de toutes les institutions de l’Etat, mon regret quant aux morts enregistrés durant les tragiques évènements de Kabylie. Ces morts sont nos frères et sœurs, c’est pour cela que nous avons initié ce dialogue.Ce ne sont que des frères qui se rencontrent. Je suis optimiste, d’autant plus que les rencontres préliminaires des 3 et 6 janvier ont brisé le mur de glace. Nous œuvrerons ensemble pour la mise en œuvre de la plate-forme d’El Kseur dans le cadre de l’Etat de droit".

Abrika et Ouyahia ouvrent la séance

La réunion regroupant les 24 délégués du Mouvement citoyen et le chef du gouvernement a été ouverte, hier après-midi, à 16 h 00 exactement, en présence de la presse nationale, moins l’ENTV. La séance a été entamée par une déclaration de Bélaïd Abrika qui a rappelé les missions assignées à sa délégation et ce qu’attend la population de Kabylie du pouvoir. La parole a été donnée ensuite à Khaled Guermah, représentant des parents de victimes, qui a eu l’honneur de faire l’ouverture solennelle de la réunion.M. Ahmed Ouyahia, chef du gouvernement, a ensuite rappelé la volonté de l’Etat de résoudre la crise de Kabylie, tout en rappelant les étapes qu’a prises ce processus du dialogue avant d’aboutir à la réunion d’aujourd’hui.

A. B., LA DÉPÊCHE DE KABYLIE

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact