La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Une piste privée dans l’attentat contre Aïssa Dermouche ?

 
Et si l’attentat à la bombe qui a visé la voiture du nouveau préfet du Jura, Aïssa Dermouche, était une « intimidation d’ordre privé » ? C’est en tout cas l’une des thèses privilégiées par les enquêteurs après l’interpellation mardi soir peu après 23h00 de l’ancien compagnon de la deuxième épouse du préfet.
mercredi 21 janvier 2004.

Cet homme d’une cinquantaine d’années sans profession, résidant à Nantes et dont le domicile a été perquisitionné, se serait disputé récemment avec Aïssa Dermouche, a confirmé à l’AFP le procureur adjoint Jacques Bruneau. Prudence toutefois, même si l’homme interpellé devrait être interrogé toute la journée de mercredi, plusieurs sources proches de l’enquête préviennent que ce placement en garde à vue « ne signifie pas du tout » que policiers et magistrats « ont la certitude » de tenir un coupable. Outre une affaire d’ordre privé, « d’autres pistes » continuent d’être explorées.

Aïssa Dermouche - 6 ko
Aïssa Dermouche

Le nouveau préfet, ancien directeur de l’école de commerce de Nantes, et sa deuxième femme se sont séparés en 1994. Celle-ci est la mère de ses deux enfants. Plusieurs éléments apparus dès dimanche ont rendu la piste d’une affaire privée crédible aux yeux de la justice. Le parquet antiterroriste et les policiers de la Division nationale antiterroriste (DNAT, de la direction centrale de la police judiciaire) n’avaient d’ailleurs toujours pas été saisis 48 heures après les faits.

En particulier, les enquêteurs n’ont pas eu besoin d’attendre les résultats des expertises de l’explosif pour constater qu’ils avaient affaire à une bombe artisanale de puissance assez modeste, qui plus est simplement posée sur le capot de la voiture d’Aïssa Dermouche peu de temps avant l’explosion. L’acte commis supposait par ailleurs la connaissance de données personnelles sur le préfet à peine nommé, à commencer par son adresse et le modèle de sa voiture. L’attentat contre la voiture du préfet avait suscité les condamnations unanimes de la classe politique.

Par Libération.fr

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact