La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Le portable mobilise la Kabylie

 
LA mode de la téléphonie mobile commence lentement mais sûrement à pénétrer même les recoins les plus isolés de la Kabylie. Dans les villages les plus hauts perchés, comme dans les chefs-lieux des communes, des citoyens sont chaque jour plus nombreux à céder à la tentation, s’équipant à leur tour d’un "mobile", dont le coût est de moins en moins élevé, par ailleurs.
mercredi 21 janvier 2004.

Ce faisant, les habitants des villages kabyles provoquent, incidemment, un certain nombre de transformations dans leur mode de vie. En effet, le téléphone mobile est l’outil de communication le mieux adapté aux exigences de la vie moderne. Depuis son avènement, les gens sont devenus plus accessibles les uns aux autres, puisque le possesseur de portable peut directement être joint à n’importe quel moment, de jour comme de nuit. Ainsi, dans le cas de la Kabylie profonde en particulier, posséder un mobile permet aux villageois de rompre l’isolement total auquel il était soumis, une fois rentré le soir chez lui dans son village dénué du service de téléphone fixe. Désormais, le flux de l’information peut circuler sans interruption entre les villageois enclavés et le monde extérieur, proches, amis ou collègues de travail. L’avantage est donc certain, en terme de service rendu à une population jadis confinée dans un black-out total dès la nuit tombée. Aujourd’hui, il n’existe pratiquement plus un seul village où il n’y a pas, au minimum, un habitant équipé du mobile. Ceci est d’un apport certain à toute la collectivité en cas de situation d’urgence nécessitant l’entrée en contact immédiate avec un interlocuteur donné. Un bond en avant prodigieux a été donc bel et bien accompli dans cette région en matière de facilités de communication. Cette tendance va, évidemment, s’accentuer au vu de la chute continue des prix du service de téléphonie mobile. Dans quelques années, il est fort à parier que dans certains villages de Kabylie, les débats nocturnes entre les jeunes hommes dans les tadjmaât, tourneront autour du nombre d’options que contient le portable respectif de chacun d’eux... Pour l’heure, la Kabylie est déjà bien "toilée" par le mobile et il y est plus facile de joindre n’importe qui, n’importe quand, pour peu que le besoin s’en fasse sentir Les liens s’affermissent chaque jour davantage entre ses habitants, il est devenu, du coup, beaucoup plus difficile aux "émigrés kabyles", ceux qui habitent d’autres régions du pays, de contourner une invitation à une fête ou d’éviter d’assister à un enterrement dans leurs villages d’origines. Chacun pouvant parler directement à chacun, il sera désormais possible à tous les membres de la grande famille de se retrouver ensemble plus souvent au douar. Les villageois seront ainsi les premiers bénéficiaires de la déferlante du mobile qui se prépare, et ce n’est que justice pour eux qui ont maintenu en vie des communautés villageoises entières, malgré la dureté du climat et l’insuffisance des moyens d’existence. Le portable instrument moderne de communication venant au secours des villageois enclavés, voila qui garde sauve une certaine morale.

Hamid H., LA DÉPÊCHE DE KABYLIE

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact