La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

LE VENT DE L’OUBLI DE BELKACEM HADJADJ

 
SILENCE on tourne. Il s’agit du film Le Vent de l’Oubli, une œuvre cinématographique signée Belkacem Hadjadj. Après Machahou, le talentueux cinéaste algérien adapte un scénario inspiré de faits réels, aussi dense que sensible.
mercredi 21 janvier 2004.

Dense parce qu’il retrace trois périodes d’une Algérie souffrante, évoquant les évènements du 5 octobre, le terrorisme et l’après-terrorisme. Sensible parce qu’il témoigne des sauvageries les plus barbares et les plus obscures d’une décennie noire. L’histoire du film commence en 1988. Elle est basée sur "le vécu de trois jeunes amis qui grandissent ensemble, observent, participent et témoignent de leur quotidien jusqu,à l’après -terrorisme", rapporte M. Hadjadj. Ces trois amis sont les acteurs principaux du film Le Vent de l’Oubli, Tarek Hadj Abdelhafid qui joue le rôle de Ramdane, un jeune médecin influencé au fil des temps par les intégristes islamistes et qui devient, par la suite, un terroriste. Samia Meziane campe le rôle de Asma et le troisième ami est Faouzi de son vrai nom, Khaled Ben Aïssa . Le film est pris en charge par Machahou productions et est subventionné par l’ENTV. Belkacem Hadjadj travaille sur ce film depuis plus de huit mois. Il choisit aujourd’hui Alger, Cherchel et Boumerdes comme lieux de tournageParmi les acteurs connus qui ont participé à cette œuvre, Nawel Zaâtar (Oum El Kheir ), Bahia Rachedi (Yamina) jouent à la parfection leurs partitions. La musique du film est de Redwan, un jeune compositeur algérien qui vit en Suisse.

Fazila Boulahbal, LA DÉPÊCHE DE KABYLIE

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact