La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Maâtkas : pour la renaissance du Mouvement associatif

 
A Maâtkas et de Souk El Tenine, les associations culturelles sportives, écologiques se comptent sur les doigts d’une seule main, pour ne pas dire qu’elles sont toutes plongées dans une léthargie certaine.
jeudi 4 mai 2006.

En effet, il n’y pas de dates commémoratives où ces organisation de masse n’ont pas manqué à l’appel. Du 20 Avril au 1er Novembre en passant par le 12 Janvier (nouvel an berbère), 1er Juin (fête de l’enfance), la fête de la poterie... les Associations villageoises constituaient une véritable cheville ouvrière dans toutes les manifestations et les festivités de la cité. Les “Tafrara” de Cherkia, “Tigjedit” d’Aït Zaïm, “Tafsut” de Bouhamdoun, “Azbu” d’El Bir, “Ighil Aouène” du même village... représentent à elles seules la crème du tissu associatif de la daïra de Maâtkas. Pendant toute une décennie, ces virevoltantes structures arrivaient cahin-caha combattre toute l’oisiveté qui caractérisait alors la région de par les innombrables actions qu’elles initiaient.

Vinrent alors les douloureux événements du Printemps noir en 2001. La quasi-totalité des acteurs du mouvement associatif a rendu le tablier pour maintes raisons. De prime abord, c’est le dénouement et la précarité qui ont frappé de plein fouet ces organisations qui sont à l’origine de leur déclin. Le manque de subventions, voire même de sièges, a fait que les militants associatifs pour des raisons sociales ont carrément déserté les structures pour s’occuper en toute légitimité de leurs propres préoccupations quotidiennes.

Actuellement, place à la nostalgie et au regret, car la majorité des associations n’ont pas pu renouveler leur agrément. Des tentatives, par-ci par-là de créer d’autres, sont toutes tombées à l’eau en raison essentiellement du manque d’engouement et de mobilisation, hélas ! Seules les deux associations sportives, en l’occurrence la JSC Maâtkas et l’IRB Souk El Tenine, restent actives et tentent tant bien que mal de combler le vide.

Par la Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact