La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Falaises menaçantes à M’chedallah

 
D’effroyables falaises à Assif Assemadh (M’chedallah)présentent un danger certain pour les milliers d’automobilistes empruntant cette route à grande circulation.
mercredi 22 mars 2006.

Ces précipices de quatre-vingt, voire même de cent mètres de profondeur par endroits et dont le fond est un ancien lit de Oued-Sahel, s’avancent inexorablement vers la route, qui n’est plus qu’à dix mètres à l’heure actuelle et se rapprochent par là même, “lentement mais sûrement” des dizaines d’habitations construites en bordure de cette route, des deux côtés.

Chaque année en période hivernale, d’énormes pans de falaise constitués de terre meuble, se détachent et s’écroulent dans le vide, c’est de cette façon que ces précipices progressent et se rapprochent dangereusement de la route et des maisons. C’est un fait, qu’il n’existe aucun moyen de bord ni technique pour freiner ou même ralentir l’avancée de ces falaises, mais l’aberration est de constater que personne ni les pouvoirs publics ni les citoyens pourtant directement menacés, n’ont pensé à aménager des clôtures ou barrières de protection, pour empêcher les enfants et les animaux de s’approcher de ce lieu de la mort, d’autant plus qu’en cette période, toutes sortes d’animaux sont attirés par l’herbe verte et de qualité, tel que le coquelicot dont raffolent les herbivores et qui pousse en quantité en bordures des falaises.

Des garde-fous ou un mur de protection destinés à freiner la dégringolade des véhicules sont plus que nécessaires, sachant qu’en ces lieux et d’ailleurs partout dans la région de M’chedallah, on est accueilli par une descente à 90°, terminée par un virage en épingle à cheveux à quelques vingt mètres de l’entrée de ces falaises. Une chute en ces lieux serait fatale.

Par la Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact