La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

L’Algérie, un pays pacifique

 
L’Algérie n’a jamais produit ni tenté de produire des armes chimiques, a répondu à toutes les exigences de l’OIAC, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques.
vendredi 10 mars 2006.

L’Algérie qui est membre fondateur de l’OIAC , fait partie des pays qui appuient fortement les objectifs de l’organisation pour l’élimination totale des armes chimiques, dont les stocks, emmagasinés dans différents pays du monde constituent une menace pour l’humanité. Si les armes chimiques sont interdites, la fabrication de produits chimiques à des fins industrielles agricoles ou pharmaceutiques, est pleinement autorisée par la convention de l’OIAC qui prévoit dans son article XI, le droit pour les Etats membres de bénéficier de l’accès au développement technique et à la technologie, dont celle des produits chimiques.

D’ailleurs, pour se conformer aux directives de l’OIAC et garantir un usage pacifique des produits chimiques, le gouvernement algérien a créé une autorité nationale chargée de la mise en œuvre de la convention, avec la promulgation d’une loi relative aux obligations de cette convention. Des décrets exécutifs, relatifs aux activités autorisées, à l’exploitation des installations techniques et au transfert des produits chimiques sont en cours d’élaboration.

Pour rappel, l’Algérie a amorcé l’année dernière, dans le cadre de la convention d’Ottawa, un processus de destruction des mines antipersonnel, preuve de son attachement indéfectible aux droits de l’homme et à la paix dans le monde.

La Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact