La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Peu de projets retenus à Ain El Hammam

 
Plusieurs projets ont été retenus pour la commune d’Ain El Hammam, suite au travail réalisé par le comité technique de daïra (CTD), qui a fait des propositions à la commission d’arbitrage de la wilaya de Tizi Ouzou.
lundi 6 mars 2006.

Ain El Hammam (JPEG) Ces projets, rappelons-le, entrent dans le cadre du plan communal de développement (PCD). D’une valeur globale de 1 milliard deux-cent millions de centimes, ces projets font partie de ceux ayant pour but l’amélioration du cadre de vie des citoyens. L’eau potable, denrée rare en été, dans certains villages, occupe une place prépondérante dans ce plan.

En effet, la protection des sources menacées de pollution par les eaux usées nécessite la réalisation d’un réseau d’assainissement à Agouni N’Teslent et Boudafel. Ce réseau ainsi que l’aménagement des fontaines des villages Ikhel Oussamer, Ouaïtslid, Ighil Boghni et El Korn, engloutiront une grande partie du budget. Si l’on ajoute la rénovation du réseau d’AEP de Bouagache et Azzou, la facture s’élèvera à 750 millions de centimes, pour l’eau et l’assainissement seulement.

Quant au budget réservé à l’aménagement des trottoirs et l’éclairage public de la ville de Ain El Hammam ainsi que pour le bétonnage des ruelles des villages, il se chiffre à pas moins de 450 millions de centimes. Malgré leur incidence indéniable sur l’amélioration du cadre de vie du citoyen, ces projets ne devraient pas passer avant l’achèvement et l’équipement du centre culturel. Cela aussi peut s’appeler “amélioration des conditions de vie des citoyens” lorsqu’on se rappelle que Ain El Hammam a aussi besoin d’un lieu de culture.

L’opération proposée par la CTD n’a pas été retenue par les services concernés. Par ailleurs, nous avons appris qu’une proposition de revêtement de l’axe allant de Sidi Ali Ouyahia au CEM Amer Ath Chikh aurait été faite dans un autre cadre. A la lecture de ce qui précède, nous sommes tentés de croire que Ain El Hammam n’a besoin que de réparation de routes et de rénovations diverses. Pourtant, la commune souffre d’un manque flagrant de structures culturelles et de réalisations génératrices d’emplois.

Source : La Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact