La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Morts suspectes d’oiseaux à Aïn El Hammam

 
La découverte, jeudi matin, du cadavre d’un pigeon du côté des Galeries algériennes à Aïn El Hammam, a ameuté les gens de passage, suscitant curiosité et inquiétude.
samedi 4 mars 2006.

Les pompiers, alertés par les citoyens se sont rendus sur les lieux pour récupérer le volatile qui devait par la suite,être remis aux services concernés, aux fins d’examen. Ce n’est pas la première fois que des cas similaires sont signalés, aux quatre coins de la commune. La découverte du cadavre d’un coq, dans un élevage familial, il y a environ un mois a été source d’inquiétude pour tout le quartier.

Il s’est par la suite avéré que la mort était naturelle puisque les autres volailles du même élevage n’ont pas montré de signes de maladie. Un oiseau sauvage (une grive), retrouvé mort dans un autre village, a eu le même effet sur la population. Il faut, cependant signaler que toutes ces découvertes dont on commence à parler, un peu trop, ne sont que des cas isolés ne dépassant pas un sujet. Par ailleurs, certaines personnes, qui nous ont abordées lors de la découverte du pigeon, nous ont fait part de leur doute quant à la vérité sur cette mort.

Certains vont même jusqu’à parler de mise en scène à des desseins inexpliqués. Il est difficile de se faire à cette idée, mais sachant qu’il existe des gens sans scrupules capables de s’amuser avec les sentiments des gens, cela reste du domaine du possible. Les résultats des examens seront connus d’ici dimanche, nous a-t-on dit. La population, au fait de l’incident, devrait être réconfortée.

Source : La Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact