La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Mohamed Lakhdar Badredine

 
« Nous veillerons à ce que les responsables soient sanctionnés » Présent sur le site dès lundi soir, le patron de la Fédération des pétroliers, affiliée à l’UGTA, a tenu à réserver son point de vue concernant les responsabilités dans la survenue de la catastrophe. « Il faut laisser le travail d’enquête à une commission technique et habilitée. »
mardi 20 janvier 2004.

Mohamed Lakhdar Badredine, « qui ne fait pas de différence entre les travailleurs et les cadres », préfère éviter les jugements hâtifs. « Il faut prendre en considération le choc subi et tenir compte de l’ambiance actuelle. Je ne veux rien présager mais nous allons suivre ce qui se fera pour que des enseignements soient tirés de ce drame afin d’améliorer la sécurité au niveau des complexes », a indiqué le premier syndicaliste du secteur. Il a ajouté toutefois que la Sonatrach avait de tout temps privilégié la sécurité à travers les comités d’hygiène et de sécurité. Mais « les cadres et les travailleurs depuis l’avènement du terrorisme ont concentré leurs efforts sur la sécurité des sites ». Le secrétaire général de la fédération et représentant de la centrale a précisé que le syndicat « veillera à ce que les responsables, lorsque la responsabilité sera définie, soient sanctionnés. Même si nous devons pour cela avoir recours à la justice ». Il a salué les efforts de tous les employés du complexe qui sont restés sur les lieux du drame pour sauver ce qui pouvait l’être au détriment de leur propre sécurité. Il a présenté au nom de la fédération et de l’UGTA ses condoléances à toutes les familles des victimes.

S. S., Le Matin

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact