La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Sénatoriales à Béjaïa : Le RND choisit Madjid Bektache

 
En prévisions des Sénatoriales à Béjaïa, le RND a officiellement décidé de soutenir la candidature indépendante de Madjid Bektache, indique une déclaration rendue publique hier par son bureau de la wilaya de Béjaïa.
mercredi 22 février 2006.

Madjid Bektache (JPEG) “Ce choix est largement dicté par notre respect de la volonté la plus large de la population à travers ses grands électeurs (élus indépendants, RND et autres)”, explique ce texte qui ajoute que le parti avait au préalable organisé des “consultations” avec ses instances locales, ses élus et la société civile. Les quatre élus FNA ont aussi de leur côté convergé vers le même choix. Ils estiment, dans une déclaration datée d’avant-hier, que “le candidat indépendant Madjid Bektache est à même de représenter le mieux notre wilaya”.

Madjid Bektache, qui réussit la prouesse d’être maire de Derguina sans pratiquement discontinuer de 1990 à nos jours, se voit ainsi propulsé au rang de favori n°1 de l’élection de ce jeudi. Car outre ce décisif soutien du RND (54 élus), il bénéficie déjà d’un large soutien auprès de ses 108 autres pairs élus indépendants. C’est Smaïl Mira, maire de Tazmalt, et néanmoins sérieux prétendant du collège des indépendants au mandat de sénateur, qui doit ainsi réviser ses ambitions à la baisse.

Arithmétiquement, le maire de Derguina parait assuré d’une bonne victoire. De fait, c’est aussi le FLN qui se retrouve minorisé avec cette alliance et la coalition gouvernementale qui montre ainsi une spectaculaire fêlure. Propulsé au rang de première force électorale après le boycottage décidé par le FFS, l’ancien parti unique est désormais ravalé au rang de simple outsider. Il part en outre avec le handicap de sérieuses dissensions dans les rangs de ses 87 élus.

Avec 48 élus, le RCD ne parait pas devoir compter sur un quelconque soutien. Après avoir appelé au boycottage du scrutin, le FFS entend, à en croire une source proche, tenir un piquet devant le siège de la wilaya, pour débusquer les éventuels élus récalcitrants. L’élection sénatoriale de ce jeudi aura à pourvoir un poste laissé vacant depuis janvier 2004, en raison, officiellement, du déficit de représentativité du collège issu des élections locales d’octobre 2003.

Les opérations électorales se déroulent de 8h à 17h00 au siège de la wilaya de Béjaïa sous le contrôle des magistrats de la cour de Béjaïa. Le dépouillement surviendra, sans désemparer, à la fin de ces opérations.

Source : la Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact