La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Grippe aviaire : La Kabylie est-elle à l’abri ?

 
Aucun cas de cette grippe n’est signalé en Kabylie, ni ailleurs en Algérie.
mardi 14 février 2006.

A travers le monde, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé, près de 160 cas ont été déclarés sur des sujets humains, notamment en Chine, en Malaisie, au Pakistan, en Inde, en Turquie, au Nigeria, et tout récemment en Bulgarie, en Grèce, et en Italie. « Comme le corps humain n’est pas suffisamment immunisé contre ce virus de la volaille, ce dernier devient alors assez dangereux, et peut tuer », explique Dr Madiou. Sur les 160 cas conffirmés dans le monde, il ya eu jusque-là quelques 89 décès qui ont succombé à des complications. « Le grand inconvénient c’est qu’il n’y a pour l’heure aucun vaccin contre ce mal. Il ya juste un traitement prescrit, à savoir un anti-virale disponible en Algérie. La population à risque, est celle qui vit au contact direct de la volaille, c’est à dire les gens du métier de l’élevage de volailles. C’est pour ça qu’on ne parle pas d’épidémie.

La grande appréhension du monde est justement que ce virus de la volaille puisse subir dans le futur une mutation dans le corps de l’humain, et deviendrait par la suite transmissible d’homme à homme », explique-t-il encore. On serait alors devant une « pandémie » à haut risque sur l’humain. « Mais pour l’heure, ce n’est pas le cas. C’est vrai qu’il y a alerte pour tout le monde mais ce qu’on peut faire pour le moment, c’est de rester vigilant, et attentif. Il y a les services de l’agriculture, l’inspection vétérinaire, la direction des forêts avec les gardes champêtre qui surveillent avec des jumelles professionnelles le passage éventuel des oiseaux migrateurs, la direction de la santé, et même les collectivités locales, et les services de sécurité qui sont mis à contribution pour veiller. Comme on compte aussi sur la participation des citoyens qui nous signalent à chaque fois des cas de volailles malades ou suspectes ?

Le laboratoire de Drâa Ben Khedda est également mobilisé pour la circonstance. C’est un dispositif de prévention qui est activé sur le terrain à travers toute la wilaya, notamment au niveau des grands parcs forestiers », dira M. Chaguetmi Jamel qui se veut pour l’heure rassurant qu’“aucun cas de cette grippe n’est signalé à Tizi Ouzou, ni ailleurs en Algérie.

Source : La Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact