La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Cevital à la bourse de Londres ?

 
Cevital pourrait faire son entrée à la Bourse financière de Londres, un événement sans précèdent en Algérie.
lundi 6 février 2006.

C’est une banque internationale qui en a fait la proposition au groupe privé de Béjaia. L’annonce en a été faite par le premier responsable de Cevital, Issad Rebrab, hier lors d’une conférence de presse au Forum d’El Moudjahid. "Nous avons répondu à cette banque par le positif, mais à condition d’obtenir l’aval des autorités monétaires nationales", a souligné l’homme d’affaires. Et d’ajouter que si cela arrive, Cevital pourrait aussi intégrer la Bourse d’Alger.

Cette accession à une des places financières les plus importantes du monde est la consécration de tous les efforts d’une entreprise privée, qui, à coup de persévérance et de travail de son manager, a réussi à grimper les échelons un à un pour devenir l’un des fleurons les plus importants de l’industrie algérienne. A propos de la Bourse d’Alger, qui ne connaît aujourd’hui que très peu d’activité avec trois sociétés seulement, le P-DG de Cevital soutiendra qu’en l’état actuel des choses, la Bourse n’est pas très attrayante pour les investisseurs. Mais aussi que les trois sociétés émettrices d’actions gagneraient à ouvrir plus leur capital, à hauteur de 75 % au lieu de 20 %.

Cette réalité tant flatteuse ne doit pas occulter les problèmes auxquels fait face le groupe de Rebrab dans sa logique d’expansion vers d’autres activités. "Nous rencontrons beaucoup de blocages sur nos projets", regrette Rebrab. Les projets concernés sont ceux de la construction d’une unité de trituration de graines oléagineuses destinées à l’industrie de l’huile, et ceux dans le secteur de l’agriculture. "J’ai écrit au ministre de l’Agriculture en personne pour lui demander l’autorisation de mise en valeur de terrains dans le Sud pour accueillir le projet de culture d’agrumes ainsi que la concession de fermes laitières", indiquera le patron du groupe Cevital. Ce dernier fera part de la volonté de son entreprise à investir amplement le secteur de l’agriculture : "Nous sommes prêt à investir 33% de nos revenus industriels dans des projets agricoles".

Source : La Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact