La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

La Sûreté d’Alger présente le bilan 2004-2005

 
Une remarquable baisse des activités criminelle a été relevée par la Sûreté de la wilaya d’Alger durant les deux dernières années.
jeudi 2 février 2006.

Selon l’adjoint-chef de la sûreté de la wilaya d’Alger, Ben Aini Mustapha qui a animé hier un point de presse au sein de son institution, la capitale jouit, depuis une année, d’une amélioration visible en matière d’assurance sécuritaire suite aux efforts conjugués des citoyens et des éléments de police.

Accidents routiers, criminalité volontaire et involontaire, consommation de drogue dure et douce, vols, arnaques, escroqueries et autres, tels sont les points qui ont été au centre des bilans de l’année 2004-2005, effectués et présentés par la police. Effectivement, selon les chiffres annoncés par le chef de service de la Police judiciaire, Zayane Messaoud, lequel a participé à la conférence, une importante régression des actes criminels a été notée. Le total des crimes (petite, moyenne et grande criminalités) commis durant l’année 2005 est de 19.737 par rapport à l’année 2004, où la police avait enregistré 26.057 affaires.

La consommation de drogue a par contre augmenté pour cette année, même si le commerce de ce produit illicite connaît une baisse. 817, 168 kg de drogues douces ont été saisies en 2004 et 96 kg en 2005. Quant aux drogues dures, 194, 724 gr ont été saisis en 2004 et 112,20 gr en 2005. 30 279 comprimés de psychotropes ont été saisis également en 2004 et 15 380, l’année dernière. Ben Aini précise que ces saisies ne se sont pas produite au niveau de la capitale. En matière d’atteinte à l’économie financière, la sûreté de la wilaya d’Alger a enregistré pour l’année 2005, 26 cas dont 23 ont été solutionnés avec plus de 141 personnes arrêtées.

Dans le dossier des accidents routiers, une importante baisse de décès a été notée. Il y a eu 84 décès et 15 491 cas de retraits de permis avec effet de suspension de la capacité de conduire en 2004, 13 384 cas de retraits de permis sans effet de capacité de suspension de conduire et 3201 cas de retraits de permis avec transmission de procès verbal à la commission de la wilaya en 2005. Durant l’année 2004, 129 décès ont été deplorés, visiblement si l’on compare avec l’année qui suit, les nombreux permis qui ont été retirés dans la capitale ont eu un effet dissuasif puisque 3872 accidents ont été notés pour l’année 2004 et 2297, pour de l’année dernière.

Pour clôturer, les conférenciers diront que l’année en cours verra un renforcement en matière d’éléments de police dans les périphéries d’Alger afin de sécuriser davantage la capitale.

Source : La Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact