La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

“Joyeux Noël” clôture le festival du film européen en Algérie

 
La première édition du festival du film européen en Algérie a pris fin hier à Riadh El Feth. Deux longs métrages et trois autres courts métrages destinés au jeune public ont été programmés, lors de cette journée.
vendredi 27 janvier 2006.

L’événement s’est clôturé le soir, avec la projection de "Joyeux Noël". Un film inédit de Christian Carion, réalisé en 2005, en France. Cette œuvre a eu un grand succès devant l’opinion internationale du septième art. “Joyeux Noël” est sélectionné officiellement pour les oscars, 2006 ainsi que pour le Festival de Cannes.

L’histoire raconte une période de guerre entre Français et Allemands, durant un passé proche de 1914. En dépit des circonstances, les acteurs de ce malheureux fait finissent par comprendre que rien n’est plus beau ni merveilleux que de vivre en paix. C’est le jour de Noël qu’ils ont eu un sentiment d’humanisme et de fraternité et se sont réunis pour fêter cette date sacrée. Ce film a été adapté d’une histoire réelle qui s’est déroulée pendant la première guerre mondiale.

"Il est vrai que “Joyeux noël” est une œuvre triomphale mais sa programmation, ce soir, pour une deuxième projection a coïncidé avec la clôture du festival", a informé, M. Ziani, un des responsables de Sora production, la boîte cinématographique et co-organisatrice de la rencontre avec la délégation de la commission européenne en Algérie.

Selon lui, le premier rendez-vous a été une réussite totale puisque toutes les franges de la société sont venues, pas pour découvrir le cinéma européen mais pour savourer des œuvres récemment réalisées. "Qui a dit que le cinéma n’a pas son public en Algérie. Nous avons constaté le grand intérêt que portent les Algériens à ce secteur. De nombreuses foules remplissaient quotidiennement la salle Ibn Zaydoun du matin au soir, depuis l’annonce du festival, puisque les projections étaient à raison de trois séances", avait-il signalé.

Ce festival a réservé une grande place au jeune public auquel sept œuvres ont été présentées : "Le Roi qui voulait plus qu’une couronne" de Randhall Meyers et Anita Killi, qui représente la Norvège, "Les sorciers" d’Elisabeth Hobbs, d’Ecosse, "Arthur" de Guionne Leroy, qui représente la Belgique et autres. Ces trois films ont été programmés pour la dernière journée de ce rendez-vous. "Le festival a satisfait tout le monde. Les enfants ont été nombreux à venir voir des films même s’ils étaient diffusés en versions originales, voir langues étrangères. Mais ce sont des films courts, légers et agréables à apprécier", termine-t-il.

Source : La Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact