La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

La peur des médicaments génériques

 
La promotion des médicaments génériques est l’une des mesures de régulation des dépenses de santé dans la plupart des pays du monde.
dimanche 22 janvier 2006.

On désigne sous ce nom les marques de médicaments dont le brevet d’invention est tombé dans le domaine public : cela signifie que le coût de fabrication est moindre, ce que le médicament, par conséquent sera vendu moins cher. Le marché du générique est surtout développé dans les pays où le prix des médicaments est administré, il l’est moins dans les pays où ces prix sont libres.

En Algérie où les dépenses de santé atteignent des sommets, la prescription des génériques peut être un moyen de régulation important. Seulement, il faut rassurer les consommateurs sur la qualité des produits qui seront mis en vente, en les garantissant. Il faut surtout garantir les génériques importés, pour éviter l’introduction de produits ‘’taiwan’’ que des importateurs indélicats seraient tentés d’introduire.

Il faut aussi développer l’information en direction des prescripteurs, médecins et pharmaciens, pour encourager l’usage des génériques. Il faut avant tout mettre en avant le rapport qualité-prix-efficacité et battre en brèche l’idée selon laquelle le médicament le plus cher est toujours le meilleur. Quant aux pharmaciens qui ont tendance à ‘’conseiller’’ les produits les plus chers, il faudra trouver un moyen de les inciter à plus de retenue.

On peut songer, par exemple, au principe de ‘’la marge dégressive lissée’’ qui consiste à faire diminuer la marge bénéficiaire, au fur et à mesure que le prix du produit est élevé. L’usage du générique se répand dans le monde, l’Algérie doit aussi songer à s’y mettre... De la façon la plus sérieuse qui soit.

Source : La Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact