La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Caisse nationale des retraités de Tizi Ouzou

 
Le comité syndical de la fédération nationale des travailleurs retraités (FNTR) et le comité de liaison de l’agence de Tizi Ouzou de la caisse nationale des retraités (CNR) ont décidé, à l’unanimité, de geler toutes relations avec le directeur de l’agence et d’attirer l’attention du ministre du travail et des affaires sociales, à l’issue d’une réunion, tenue avant-hier.
mercredi 5 octobre 2005.

Les travailleurs interpellent le ministre afin de diligenter une enquête auprès de l’agence de Tizi Ouzou, pour vérifier l’état des lieux. Les deux structures envisagent, par ailleurs, de riposter “farouchement”, en organisant des sit-in permanents et des marches jusqu’à l’aboutissement de leur revendications, “Une riposte à la hauteur du mépris affiché par ce directeur comme seule réponse à nos revendications par l’organisation de sit-in permanents et/ou de marches jusqu’à l’aboutissement de nos revendications” rédigent-ils dans un document sanctionnant les travaux.

Les protestataires n’ont pas omis d’interpeller également le DG et le conseil d’administration, pour mettre fin à la situation conflictuelle entre les travailleurs et les responsables hiérarchiques. Les deux structures syndicales ont motivé leur sortie par le refus du directeur de tenir une réunion pour débattre de leurs problèmes, ayant pour seul but la défense des droits moraux et matériels des retraités.

Elles évoquent également la défense de la pérennité de leur agence (CNR). Dans un document rendu public, les deux syndicats signalent aussi “les défaillances” de l’administration constatées et ce depuis 2003, notamment en ce qui concerne l’affaire de 5000 dossiers, qui restent toujours en instance. Tout en imputant cette situation à l’administration, les rédacteurs ajoutent que “les représentants des retraités découvrent que les statistiques présentées par la direction ne sont que mensonges”.

Les représentants des travailleurs parlent de l’humiliation imposée aux travailleurs de l’agence, confrontés, selon les termes de la déclaration “à un conflit qui perdure dans le temps et qui se répercute sur le vécu des retraités”. Ce qui a provoqué le plus l’ire des représentants est la fin de non-recevoir affichée par la hiérarchie. Les maintes requêtes adressées à la direction générale demeurent, selon ces travailleurs, lettres mortes.

Le volet “socioprofessionel” n’a jamais été à l’ordre du jour des débats entre les deux parties, malgré les différentes sollicitations des travailleurs. Les deux syndicats concluent que “le mécontentement s’accentue de jour en jour par la seule faute du directeur, soutenu par le directeur général”.

Source : La Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact