La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Le Ramadhan à Maâtkas

 
La nouveauté à l’occasion du Ramadhan de cette année à Maâtkas c’est qu’il est formellement interdit à un commerçant de changer d’activité à l’occasion de ce mois sacré. En clair,il n’est pas permis, par exemple, pour un marchand d’alimentation générale de se “transformer” en pâtissier.
lundi 3 octobre 2005.

C’est une mise en garde, sans ambage, des autorités locales envers ce commerce occasionnel, qui pullule particulièrement durant le mois sacré du ramadhan. En effet, les bureaux communaux d’hygiène (Souk El Tenine et Maâtkas) ont été instruits pour veiller au grain quant à la commercialisation de ces pâtisseries orientales (Zlabia, qelb louz et autres). Une activité très lucrative qui prolifère d’une manière exceptionnelle et très souvent anarchique. Ainsi, il est recommandé aux agents d’hygiène de procéder à des contrôles et de rendre compte à la fois aux autorités locales et à la direction du commerce de la wilaya de Tizi Ouzou.

De plus, la nouveauté cette saison c’est qu’il est formellement interdit à un commerçant de changer d’activité à l’occasion de ce mois sacré. En clair,il n’est pas permis, par exemple, pour un marchand d’alimentation générale de se “transformer” en pâtissier.

Les mesures préventives prises par les autorités locales ne concernent, cependant, pas seulement les “pâtisseries” de fortune mais également ce qui se rapporte aux produits de large consommation, comme les viandes fraîches ou congelées, les sardines et autres poissons, les produit laitiers...

Tout contrevenant à ces mesures de prévention sera effectivement signalé et traduit devant la justice. Ne dit-on pas, en fait, que mieux vaut prévenir que guérir.

Source : La Dépêche de Kabylie

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact