La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Les feux ravagent les forêts en Kabylie

 
La wilaya de Tizi Ouzou en Kabylie a connu, depuis le début de l’été, 26 incendies ayant ravagé plus de 1000 ha. La quasi-totalité de ces sinistres a affecté la façade maritime de la wilaya, s’étalant de Boumerdès à Béjaïa, notamment les régions d’Azzefoun et de Tigzirt, fortement boisées et exposées aux bourrasques marines.
lundi 30 août 2004.

La semaine dernière, plusieurs départs de feux (15 selon la direction de la conservation des forêts) ont été signalés dans nombre de localités de la Kabylie. Essentiellement, ces incendies ont causé une perte de 230 ha de broussailles, 129 ha d’oliviers et 758 ha d’eucalyptus et de chêne-liège. Si aucune perte humaine ni habitations endommagées ne sont à déplorer, fort heureusement, la couverture végétale n’en a pas moins souffert. Les gardes forestiers observent que « ces dégâts sont la conséquence des feux allumés par des inconscients qui tentent de rajeunir les pâturages.

L’émergence d’herbes tendres est stimulée par les flammes, mais le contrôle de ces dernières est souvent aléatoire. » « Il faut impérativement éviter de mettre le feu aux brousses et aux détritus. Pour de telles opérations très risquées, nous conseillons d’attendre les premières pluies d’octobre, lorsque le climat se serait rafraîchi un peu plus », recommande-t-on à la conservation des forêts. Le climat est, aussi, mis en cause dans ces sinistres qui détruisent chaque année des parcelles entières des massifs fôrestiers et de maquis de la wilaya de Tizi Ouzou.

Une forte canicule, accompagnée de vents violents, et un taux élevé d’humidité avec des pics de chaleur atteignant les 46° C ont fait le lit de nombreux incendies, le week-end dernier. 16 points ont été recensés cette fin de semaine, alors que jusque-là (du 1er juin au 20 août derniers) seuls 10 incendies ont été signalés. Le dispositif de lutte anti-incendie mis en place au début de la saison estivale semble avoir porté ses fruits même s’il a été mis à rude épreuve au cours des derniers jours. Ce sont 11 unités opérationnelles de la Protection civile qui quadrillent l’étendue de la wilaya avec un système de sentinelle prêt à donner l’alerte à la moindre étincelle. « Cet été est relativement calme en comparaison aux années précédentes », considère-t-on à la direction des sapeurs-pompiers.

Abdenour B., El Watan

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact