La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Béjaïa : résultats décevants pour le BEF

 
Contrairement à ses habitudes, Béjaïa, la wilaya des Hammadites a enregistré cette année une régression dans les résultats du BEF. Ces derniers sont loin d’être satisfaisants. Ils sont mêmes décevants.
jeudi 23 juin 2005.

Sur un nombre global de candidat, ayant passé cet examen et qui est de 27 152, seulement 10 303 ont pu décrocher le visa d’accès au lycée. Ce qui fait que le taux de réussite dans cette région est de 37,95% contre 40,36% enregistré lors de la session précédente, avec un écart de 2,91%. Ce taux d’admission place cette wilaya parmi les 10 dernières. Elle est classée 40e.

A quoi est dû ce recul ?
Boubekeur Khaldi, secrétaire général du ministère de l’Education nationale, qui a animé hier une conférence de presse, a souligné que cet état de fait est lié principalement aux multiples perturbations qu’a connues le secteur de l’éducation dans cette région bien précise. Selon l’orateur, cette dernière est considérée comme étant la plus touchée par les grèves et les mouvements de protestations. "C’est la wilaya qui connaît le plus grand nombre de perturbations. Il ne se passe pas un jour sans problème", déplore-t-il. Ce qui le pousse à dire que la responsabilité incombe aux syndicalistes.

Si on se réfère aux déclarations de Khaldi, il y a 9 syndicats qui activent dans le secteur de l’éducation dans cette région. Il a ainsi cité l’exemple du SATEF, de l’UNEF, de la SNTE, de l’UGTA, du SNAPAP et le syndicat "qui s’est donné le nom du CNAPEST", pour reprendre ses dires.

Le moyen et le primaire sont principalement gérés par l’UGTA. Quant au secteur secondaire, il est sous "l’emprise" du CNAPEST, souligne, en outre le secrétaire général du département de Benbouzid. Ce dernier a, toutefois, refusé de lier les raisons ayant engendré cette régression dans les résultats au manque de moyens. Sans ambages, il a indiqué que Bgayet n’a pas été marginalisée. Elle a bénéficié, d’après lui, au même titre que les autres wilayas du pays, d’une enveloppe financière. Ceci dit, l’animateur de la conférence, voulant reprendre les paroles de son ministre dites lors de son déplacement à Bgayet en mai dernier, que cette wilaya "n’a pas besoin de construire de nouveaux établissements scolaire.

Elle en a suffisamment". Il y a lieu de rappeler, dans ce sens, que la dernière visite du ministre dans cette région a tourné au vinaigre dans la mesure où il a été chahuté par les enseignants. Ces derniers lui ont clairement fait comprendre qu’il est "indésirable".

Wassila Ould Hamouda, depechedekabylie.com

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact