La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Purge au FLN de Tizi Ouzou

 
Rongé par une crise interne, le FLN à Tizi Ouzou, dans sa proportion dominante, prête allégeance à Ali Benflis, jusqu’à ce que la pression des redresseurs favorables à Abdelaziz Bouteflika, eurent raison du clan Arbouche.
mardi 21 juin 2005.

Akli Arbouche, député FLN, mouhafedh depuis 15 ans à Tizi Ouzou, ne présidera désormais plus sur les destinées du parti à Tizi Ouzou. Pro-Benflis lors de l’élection présidentielle de 2004 et à ce jour, il s’est livrée à une bataille des plus farouches contre l’aile des redresseurs, pour réduire le parti à Tizi Ouzou en véritable théâtre de luttes claniques, sans qu’il ne soit intéressé par l’activité politique publique.

Rongé par une crise interne, le FLN à Tizi Ouzou, dans sa proportion dominante, prête allégeance à Ali Benflis, jusqu’à ce que la pression des redresseurs favorables à Abdelaziz Bouteflika, eurent raison du clan Arbouche. Sur décision de la direction nationale et dans le sillage du renouvellement des structures, le mouhafedh de Tizi ouzou vient de rendre les clés, avec cette note particulière : ses soutiens ont versé dans l’aile des redresseurs, hormis les 09 députés qui restent fidèles à Benflis. C’est hier, à la maison de la culture Mouloud-Mammeri, que fut installée la commission provisoire de la mouhafadha, au nombre de onze, dont figurent Slimane Kerrouche, Ould Cheïkh, Ali Lanasri, sous le contrôle du superviseur FLN Ali Seddiki, en compagnie de Zidouk, membre du comité central et député FLN, ainsi que des députés docteur Lounis et Kaboub. Le bureau de la mouhafadha est dissous, cette commission aura à procéder à l’installation des kasmate à l’échelle de la wilaya, en prévision de l’AG élective du mouhafadh qui se tiendra d’ici la fin septembre.

Plus de 52 chefs de kasmate ont pris part hier à la rencontre tenue à tizi Ouzou, appuyée par la section étudiants représentée par plus de 63 délégués, ainsi que la section femmes, tous acquis à défendre le président de la République, avec la nette démarcation de Ali Benflis. Alors que près de 15 chefs de kasmate, se réclamant des adeptes de Arbouche, ayant été au comité de soutien à Benflis en 2004, ont essayé de se faire entendre par des représentants, par le n°1 du FLN, Abdelaziz Belkhadem, en vain. C’est à Saïd Bouhedja qu’ils ont fini par s’adresser et qui les renvoie aux textes réglementaires qui régissent le parti après la tenue du 8e congrès.

Une manière de sceller définitivement le sort des protestataires, dont les chances de rester aux commandes du parti s’amenuisent davantage, dès lors que non seulement il y a mise à la voie de garage, mais des revirements spectaculaires se sont opérés à Tizi ouzou au profit du président de la République et de l’aile des redresseurs. Le FLN à Tizi Ouzou se normalise et est en passe de dépasser sa crise interne et qui, en fait, est forcé de pratiquer une purge organique et politique.

Khaled Zahem, depechedekabylie.com

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact