La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
Actualité
Culture
Femmes
Etudiants

Des enseignants de Tamazight humiliés

 
Décidément, les enseignants de la langue tamazight ne se délesteront pas de sitôt des problèmes qu’ils traînent depuis l’introduction de la langue à Mammeri à l’école.
jeudi 28 avril 2005.

En effet, ces derniers jours, un enseignant a reçu son affectation dans un autre CEM de Makouda. Seulement dans cette affectation, il est écrit que A. L. est affecté au CEM comme adjoint d’éducation et non comme chargé de l’enseignement de tamazight. Selon cet enseignant, il ne serait pas le seul mais ils sont au nombre de sept. Pour ce même enseignant : "Pour moi, au moins je suis toujours dans le corps pédagogique puisque je suis toujours en contact avec les élèves, mais le plus humiliant sera pour mes autres collègues qui seront affectés comme OPS, donc qui seront réduits à tenir un balai ou autre ...". Ainsi, ils seraient 7, désormais ex-enseignants qui sont touchés par ces nouvelles affectations faites à 1 mois seulement de la fin de l’année scolaire.

Pour rappel, en 1995, des militants de tamazight ont tout bravé pour porter le lourd fardeau qui est d’enseigner leur langue maternelle. En cette année aucune condition n’avait été exigée pour ces pionniers, au contraire les affectations portaient toutes "enseignant" de la langue tamazight et la possibilité du choix de l’établissement était offerte pour tous, lycée ou CEM.

Seulement, en 2003, certains de ces pionniers allaient voir leur rêve se briser par une décision administrative, qui les a réduits à des simples OP3, comme ils verront aussi leur salaire réduit, en conséquence de 12 000 DA à 6 000DA. Ainsi, après huit longues années d’exercice en tant qu’enseignants, ils ont été humiliés. Pourtant, dans les années 70 pour les enseignants recrutés pour enseigner la langue arabe, l’autorité politique n’avait pas hésité à leur octroyer le titre de moniteurs ou d’instructeurs cela pour "services rendus" et pour ces pionniers de tamazight la même procédure peut être appliquée. L’autre aberration n’est que cette affectation dans un autre CEM pour L. A. un enseignant , un mois avant la fin de l’année scolaire. Ceci au moment où le gouvernement parle de décisions importantes et de statut pour les enseignants de tamazight. Enfin, comme nous le dira A. L. affecté nouvellement comme adjoint d’éducation après 8 ans d’enseignement : "Les enseignants et l’enseignement de tamazight iront d’humiliation à une autre, si les concernés ne réagissent pas et où sont ceux qui ont utilisé tamazight ?"

Par M. A. B., depechedekabylie.com

FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact