La Kabylie du rebelle kabyle Matoub LOUNES
ACCUEIL | KABYLIE | CULTURE | MUSIQUE | PHOTOS | FORUM
CULTURE
News
Tamazight
Littérature
Poésie

Association Kabyle - ACB

L'Association de Culture Berbère (ACB) est une association ouverte à tous, en raison des activités qu'elle met en place, et une structure d'échanges où population immigrée (ou d'origine) et Français de souche se rencontrent, se côtoient, apprennent à se connaître.


Elle a pour but :

  • le développement de la culture sous tous ses aspects (linguistique, littéraire, artistique.),
  • de favoriser la création, la production et l'édition dans les domaines musical, théâtral, artistique, littéraire, linguistique,
  • d'informer et d'aider la communauté pour l'intégration dans la société française.

Avec plus de vingt ans d'existence, l'ACB a su s'imposer sur le quartier Belleville- Ménilmontant -en dépit de l'étroitesse des locaux- et au delà sur Paris et sa région comme un véritable centre socioculturel de référence.

Naissance et développement de l'ACB

 En 1978 , les Ateliers de Culture Berbère sont crées dans le 20ème Arrondissement de Paris. Ils proposent trois activités : le théâtre, la danse et les cours de langue berbère.

 Jusqu'en 1981 , l'ACB est un peu nomade : de la rue des Amandiers, elle "émigre " au Ménilmuch, rue de Ménilmontant, puis à la librairie FNAR, rue Sorbier. Ceux qui en sont proches la perçoivent avant tout comme une bande de copains du quartier Ménilmontant qui a choisi de s'intéresser à ses origines : la culture kabyle, présente dans l'Est parisien depuis un demi-siècle.

 L'année 1981  est une année fondamentale pour l'ACB grâce à la loi du 9 octobre 1981 qui permet aux étrangers de se constituer en association. Le A de " Ateliers " devient " Association ".

Dans les années qui suivent, installée en 1983 rue des Maronites, où elle a toujours son siège, l'ACB compte une centaine d'adhérents. Elle développe son travail autour de la revendication linguistique et du lien avec la culture d'origine. Mais elle comprend que les demandes de la communauté kabyle dépasse ces besoins. Elle élargit alors ses préoccupations à l'intégration de ses membres au pays d'accueil.

 En 1984    elle ouvre une activité de soutien scolaire et peu après une permanence juridique et sociale

L'Association de Culture berbère
Un Espace Socio-Culturel et Citoyen


Trois priorités animent notre projet et guident nos actions :

1. L'INTÉGRATION

Elle se fait le plus souvent de façon inconsciente. Elle ne se décrète pas, elle est ou elle n'est pas. Nous le constatons tous les jours avec nos jeunes adhérents qui, tout en affirmant une spécificité linguistique et culturelle montrent d'évidents signes d'appartenance, d'identité avec la communauté nationale tout entière.
L'intégration est un axe transversal qui oriente l'ensemble de nos projets. L'intégration est surtout un état d'esprit qui peut être revendiqué notamment par l'adhésion à des valeurs et une histoire communes.

2. LA TRANSMISSION CULTURELLE

La culture a été à l'origine du projet de notre association. Nos actions en faveur des cultures d'origine sont loin d'être en contradiction avec le processus d'intégration.
La question ne porte pas sur la nécessité ou la non-nécessité de favoriser, ici en émigration, la survivance de pratiques linguistiques et culturelles venues d'ailleurs ; il s'agit de définir ce que l'on transmet d'un héritage, indélébile pour l'heure, participant à la structuration (ou la déstructuration) de ces identités modernes, c'est à dire syncrétiques. L'héritage est bien là, le nier pourrait s'avérer dangereux. Dans une certaine mesure cette négation est aussi à l'origine des manifestations identitaires exclusives et excluantes.

Reste la question de quelles transmissions culturelles ? C'est en ayant constamment à l'esprit cette interrogation que l'Association de Culture Berbère organise et dispense des activités en faveur de la diffusion et de la promotion de l'expression berbère en émigration. Qu'ils s'agissent des cours de langue berbère, des spectacles, des manifestations culturelles, des colloques ou de notre publication " Actualités et Culture Berbère " notre souci est de permettre le passage entre une tradition léguée et une modernité toujours incertaine.

Concrètement, il s'agit par exemple, d'encourager le relativisme linguistique, la diversité des repères en matière de pratiques et de valeurs culturelles ; de favoriser l'émergence d'un esprit critique, ou encore d'insuffler une remise en question permanente de la place et de la fonction de la société d'origine dans la France et l'Europe du proche 21ème siècle. Il s'agit aussi de montrer que justement, aujourd'hui, les identités ne sont plus uniques ni uniformisantes. Que l'identité de chaque individu est composée de plusieurs. Chacun à sa façon et selon son histoire, avec plus ou moins de réussite, tente d'harmoniser, de donner un sens, à des héritages culturels et identitaires multiples.
C'est cela aussi l'action en faveur des cultures d'origines. Elle passe par leur remise en question constante, leur relativité et leur insertion dans le cadre des rapports sociaux.

3. LA CITOYENNETÉ

Cet axe est intimement lié à celui de l'intégration. Par notre action nous entendons tenir pleinement notre rôle d'association citoyenne, c'est à dire actrice de la vie démocratique, incitant nos adhérents et partenaires à jouer ce rôle. D'où notre volonté de développer nos relations avec les responsables politiques, de multiplier nos collaborations avec d'autres associations, de valoriser les modes de participation sociale. Autant d'initiatives qui font de notre structure un espace ouvert sur des valeurs partagées.

C'est dans cette perspective de valorisation des actions citoyennes que notre appartenance au Groupement d'Intérêt Public Réseau Information Gestion (GIP RIG) qui favorise le développement de la vie associative, prend tout son sens. La constitution en association d'un groupe porteur d'un projet collectif manifeste une volonté de participer formellement à la vie de la Cité. Nous encourageons et accompagnons cette démarche en animant un réseau d'entraide et de soutien d'associations culturelles, en proposant des formations aux responsables associatifs, et en organisant des colloques et des groupes de travail.

En plus de la création d'associations sur toute la France, notre action a permis d'impulser des habitudes de travail ensemble. La mise en commun de nos expériences et réflexions a notamment permis la définition d'une politique culturelle pour ces associations en adéquation avec les valeurs démocratiques locales.

Si le discours identitaire est un choix conscient qui consiste à privilégier tel ou tel aspect de la culture, notre association - dans un contexte de dérives identitaires, de fragmentation et de déliquescence des liens sociaux - entend privilégier ce qui rassemble et unit sur ce qui oppose et divise. Notre choix est clair : la défense des valeurs républicaines et laïques contre toutes les tentatives de remise en question de ces valeurs communes.

source : http://www.acbparis.org


FORUMS
Music
Poésie
Tchatche
Rencontres
© Kabylie 2015 | Charte | Recommandez-Nous | Plan | Archives | Contact